Quatre nouveaux films en salles cette semaine

CHOSES RÉELLES ★★★★☆
Réalisé parHarry Wootliff. Avec Ruth Wilson, Tom Burke, Hayley Squires. 16 certificats, édition limitée, 102 min
La sérieuse Kate (Wilson) et la dangereuse blonde (Burke) se lancent dans une affaire effrayante. Le caractère charnel de Kate, même lorsqu’il est accompagné de PJ Harvey, existe sur une faille d’enracinement romantique et de consternation. Plusieurs scènes font hurler le spectateur à l’héroïne comme si elle descendait dans le sous-sol maudit d’un film d’horreur. “Ne lui donnez pas vos clés de voiture!” Les performances expertes de Wilson et Burke garantissent que leur relation insensée est alimentée de manière égale et perverse jusqu’au bout. Confirme Wootliff, réalisateur de la romance sur l’infertilité Only You, comme un talent incontournable. Revue complète TB

MORBIUS ★★☆☆☆
Réalisé par Daniel Espinosa. Avec Jared Leto, Matt Smith, Adria Arjona, Jared Harris, Al Madrigal, Tyrese Gibson. Certificat 15A, libération de gène, 104 min

Jared Leto dans Morbius

Jared Leto dans Morbius

“Il faut repousser les limites”, glousse le scientifique, aux allures de magicien des rues. “Nous devons prendre des risques” Oui, eh bien, cela fonctionne toujours pour le savant fou. Leto joue un homme malade devenu vampire dans les derniers films de Sony réalisés à partir des parties de l’univers Spider-Man qui sont tombées de la valise de Spidey lorsqu’il s’est enfui de chez lui pour devenir Tom Holland. Se sent saccadé d’une première coupe plus claire mais presque certainement plus ennuyeuse. Nous avons besoin de plus de Matt (stock panto) et moins de Leto (absurdement droit). Revue complète courant continu

SONIC LE Hérisson 2 ★★☆☆☆
Réalisé par Jeff Fowler. Avec James Marsden, Jim Carrey, Tika Sumpter, Natasha Rothwell, Voix de Ben Schwartz, Idris Elba. Certificat PG, libération de gènes, 123 min

Sonic le hérisson 2

Sonic le hérisson 2

On pourrait raisonnablement imaginer qu’avec tous les problèmes actuels dans le monde, personne ne serait assez malveillant pour nous lancer un deuxième film Sonic the Hedgehog, masses sans méfiance. Et pourtant nous y sommes. Les acteurs sont mal servis par un script qui se soucie de trouver votre moment ou quelque chose. Sans ces discours incessants, un hérisson ne peut-il pas partir à la recherche d’une émeraude magique ? Ne pourrions-nous pas avoir un film Sonic qui n’inclurait pas la phrase “Je t’aime Sonic” ? Pire encore, il y a le temps d’exécution. Sonic ne devrait-il pas être rapide ? Revue complète TB

LES MAUVAIS GARÇONS ★★☆☆☆
Réalisé par Pierre Perifel. Voix de Sam Rockwell, Marc Maron, Anthony Ramos, Craig Robinson, Awkwafina, Richard Ayoade, Zazie Beetz, Lilly Singh. Certificat G, libération de gène, 101 min

Les mauvais garçons

Les mauvais garçons

Dans un univers où les créatures anthropomorphes coexistent avec les humains, les “mauvais” animaux – M. Wolf, M. Piranha, Mme Tarantula et ainsi de suite – s’efforcent de vivre une vie propre. Cette adaptation animée sans vergogne d’un roman graphique australien s’ouvre sur un clin d’œil à la scène du restaurant Goodfellas et une torsion sur une vieille blague. Ni l’un ni l’autre ne fonctionne particulièrement bien, mais au moins vous avez le sentiment que les cinéastes ont un objectif en tête. L’animation glisse alors dans un bourbier morne de clichés percutants. La seule caractéristique rédemptrice est la voix d’Ayoade en tant que cobaye insupportablement pharisaïque. Revue complète courant continu

Leave a Comment