Projection en salle du “CODA” oscarisé avec sous-titres

Les membres de la communauté sourde de Jacksonville sont ravis d’apprendre que les cinémas RMC Stadium de South Jacksonville projetteront le film “CODA” avec des sous-titres ouverts, le rendant accessible aux sourds et aux malentendants.

“Je pense que cela profite à tout le monde”, a déclaré Deloris “Dede” Summers, président du Jacksonville Community Center for the Deaf. “Nous sommes tous tellement excités.”

Le personnage principal du film, Ruby, est le seul membre entendant d’une famille sourde de Gloucester, Massachusetts. La jeune fille de 17 ans travaille le matin avant l’école pour aider ses parents et son frère à maintenir leur entreprise de pêche. Le titre CODA signifie Children of Deaf Adults et le film examine comment les enfants entendants sont affectés en servant de pont entre le monde entendant et leurs parents sourds.

Dans le film, Ruby rejoint la chorale de son lycée et se retrouve déchirée entre soutenir sa famille et poursuivre la musique.


L’acteur de “CODA” Troy Kotsur est devenu le premier homme sourd à remporter un Oscar, remportant l’Oscar du meilleur acteur dans un second rôle. Le film a également remporté l’Oscar du meilleur film et du meilleur scénario adapté. Sa co-vedette dans le film, Marlee Matlin, a été la première actrice sourde – homme ou femme – à remporter un Oscar, recevant l’Oscar de la meilleure actrice en 1987 pour son rôle dans Children of a Lesser God.

Pour la communauté sourde, il ne s’agit pas seulement d’un acteur qui remporte un prix. C’est toute la communauté qui prouve que les personnes sourdes sont tout aussi talentueuses et peuvent tout aussi bien réussir que leurs pairs entendants.

“Cela prouve enfin que les personnes sourdes peuvent le faire”, a déclaré Summers. « Cela fait 35 ans qu’une personne sourde n’a pas remporté un tel prix. J’espère juste qu’il ne faudra pas encore 35 ans pour en gagner un autre.”

Pourtant, le décalage entre les prix de Matlin et de Kotsur n’a pas gâché la célébration.

“Quand quelque chose de bien comme ça se produit, nous sautons de joie”, a déclaré Summers.

Summers pense que la projection du film à Jacksonville est une opportunité de montrer aux personnes extérieures à la communauté sourde à quoi ressemble la vie des CODA et des personnes sourdes en général.

“Cela montre vraiment comment les enfants de CODA grandissent”, a-t-elle déclaré. “Cela montre la communication entre les enfants, les parents et la société.”

Fara Harper, également membre du Jacksonville Community Center for the Deaf, a contacté RMC Stadium Cinemas au 2199 S. Main St. au nom de la section de Jacksonville de l’Illinois Association of the Deaf et a demandé si le film serait projeté après son Oscar. -le film gagnant deviendrait .

“J’ai demandé parce que (le site Web) coda.film montrait que d’autres cinémas montraient le film dans leurs locaux, je me demandais s’il serait possible de le montrer localement”, a déclaré Harper. “A partir de là, la réaction a été positive, aucune crainte de leur part. Je ne sais pas si c’était facile pour moi car je leur ai proposé un moyen d’obtenir le film ? Mais je suis juste ravi que cela se produise et la projection durera une semaine.”

Harper se réjouit également des divers niveaux d’éducation qui résultent de la projection du film dans une communauté aux capacités d’écoute aussi diverses.

“Les entendants pourront avoir un aperçu de la vie d’un CODA”, a-t-elle déclaré. « Les CODA pourront s’identifier au film, tandis que les personnes sourdes pourront également s’identifier au film et être fières de ses réalisations. J’espère que le film ouvrira la voie à plus de films avec de vrais acteurs sourds pour des personnages sourds.”

La directrice exécutive du Jacksonville Area Center for Independent Living, Peggy Davidsmeyer, était également ravie d’apprendre que “CODA” serait présenté sur place.

“JACIL est ravie qu’ils le fassent avec le sous-titrage codé”, a-t-elle déclaré, ajoutant que son avocate sourde pour le centre, Sarah Wilson, faisait partie de ceux qui se sont réunis pour projeter le film.

Les horaires des spectacles «CODA» sont du vendredi et du lundi au mercredi à 17h et 19h, et le samedi et le dimanche à 10h et 12h20, 14h40, 17h et 19h30.

Leave a Comment