Notre meilleur du vendredi : Eloise Butler Wildflower Garden, Prince’s Anniversary, Dance Celebration et plus encore

En fleur
Eloise Butler Wildflower Garden and Bird Sanctuary ouvre vendredi pour sa 115e saison de promenades autoguidées dans la nature. Le programme de ce week-end comprend Early Birders, où les participants apprendront avec un naturaliste à observer et à identifier les oiseaux par la vue et le son. Lors des Garden Walks, un naturaliste effectue une visite et parle des plantes à fleurs de la saison. Voir le site Web pour les horaires du programme et le point de rendez-vous. (7h30-18h00 du vendredi au dimanche, gratuit, 1 Theodore Wirth Pkwy., Mpls., mplsparks.org)
MÉLISSA WALKER

Liv Warfield
Pour marquer le sixième anniversaire de la mort de Prince, Paisley Park présente “A Night to Remember” avec son protégé Warfield – une force vocale imparable – qui fait vibrer la scène sonore de Paisley comme elle l’a fait à plusieurs reprises avec lui et son propre groupe. Suite à leur album studio The Unexpected produit par Prince en 2014, la centrale électrique de Portland, Oregon a sorti cette année Live at the Cafe Wha, une collection de ferveur gospel débridée, de funk soul cinétique et de travail de guitare flamboyant de Ryan Wassers. (19 h, 21 avril, 7801 Audubon Road, Chanhassen, 85 $ – 100 $, paisleypark.com)
Jon Brassé

“Le miroir d’Alice”
Out on a Limb Dance Theatre Company célèbre tardivement son 20e anniversaire en revisitant une histoire qui a contribué à son lancement au Minnesota Fringe Festival en 2001. Danse à claquettes, hip-hop et ballet classique se mêlent à “Alice au pays des merveilles” et “De l’autre côté du miroir” de Lewis Carroll dans cette production multimédia. Soixante-dix danseurs – enfants et adultes – se produisent sur une bande originale de la musique du Minnesota, y compris les Suburbs, les Suicide Commandos, Flamin’ Oh’s et le batteur de Replacements Chris Mars. (19 h du mardi au mercredi, le O’Shaughnessy, 2004 Randolph Av., St. Paul, 15 $ – 40 $, 651-690-6700, oshag.stkate.edu)
SHEILA REGAN

courrier postal
Après une ascension fulgurante vers la célébrité du rock indépendant à l’adolescence, la chanteuse / guitariste du Maryland Lindsey Jordan a été ralentie à la fois par la cure de désintoxication et la pandémie avant de terminer son deuxième album sous le nom de Snail Mail. “Valentine” a atterri sur de nombreuses listes des meilleurs de 2021 en tant que producteur de Waxahatchee et collègue Bon Iver Brad Cook a contribué à apporter une tendresse terreuse à ses chansons dramatiques mais parfois sombres et drôles. Philly Band Joy Again ouvre. (Ven. 20 h, First Avenue, 701 1st Av. N., Mpls., 25 $ – 30 $, eTix.com)
COUPE-CEINTURE CHRIS

Imaginez l’Amérique sans racisme.
L’invite que le dramaturge Seema Sueko a donnée à des dizaines de personnes à travers les États est finalement devenue le titre de cette nouvelle œuvre au Mixed Blood Theatre. Un casting solide – dont Warren C. Bowles et Faye Price, qui ont joué dans la toute première émission de Mixed Blood en 1976 – montre ce qui se passe lorsqu’un enseignant conflictuel oblige les élèves à creuser profondément dans leurs préjugés et leurs rêves d’avenir. (19 h 30 du mercredi au samedi, 14 h le dimanche, Mixed Blood, 1501 S. 4th St., Mpls., 25 $ ou Pick-a-Price, mixedblood.com).
CHRIS HEWITT

champs magnétiques
Vingt-trois ans après que leur méga-set 69 Love Songs a décroché le statut de classique instantané, l’adorable misanthrope Stephin Merritt et son groupe de rock baroque continuent de proposer des gadgets amusants pour leurs albums, y compris la première sortie pandémique Quickies. — 28 chansons, toutes de moins de deux minutes. Rien de nouveau, cependant, dans ses émissions post-pandémiques, qui présentaient plus de 30 chansons de toute sa discographie. Le traditionaliste folk sudiste Jake Xerxes Fussell ouvre. (20 h samedi, Fitzgerald Theatre, 10 E. Exchange St., St. Paul, 40 $ +, eTix.com)
RS

Robert Robinson
Il a une voix divine, une présence calme et un répertoire aussi profond que la Bible. Avec sa grande gamme vocale, Robinson est une voix recherchée dans le Minnesota, qu’il s’agisse de chanter l’hymne national lors d’un événement sportif ou un hymne lors d’un enterrement. Pavarotti de Gospel à Minneapolis n’est-il pas le choix parfait pour célébrer Pâques dans un cadre séculier ? (Dimanche 18 h, Crooners, 6161 Hwy. 65, Fridley, 35 $, croonersmn.com)
JB

Mettre en scène une maison
De faux agents immobiliers participent à House[expletive].” L’œuvre immersive d’une heure de Jay Owen Eisenberg et Shelby Richardson est conçue pour explorer les joies et les peines de l’achat et de la vente de maisons. Elle n’est disponible que pour 15 spectateurs à la fois. Les taxes foncières ne sont pas volontaires, mais la participation du public est-ce (19 h samedi, 14 h dimanche, emplacements de Minneapolis annoncés pour les acheteurs de billets, 25 $, wearemarried.org)
CH

Anthony McGill
La plupart des Américains ont repéré ce brillant clarinettiste dans le cadre d’un quatuor d’étoiles lors de l’investiture de Barack Obama. En tant que premier musicien solo noir du New York Philharmonic à briser les barrières, il clôturera la saison de l’International Artist Series du Schubert Club avec deux récitals. La pianiste Anna Polonsky l’accompagnera pour des œuvres de trois compositeurs noirs – James Lee III, Adolphus Hailstork et Jessie Montgomery – et des sonates de Leonard Bernstein et Aaron Copland. (21 avril 19 h 30, 22 avril 10 h 30, Ordway Concert Hall, 345 Washington St., St. Paul, 75 $ – 28 $, 651-292-3268 ou schubert.org)
ROB HUBBARD

Leave a Comment