Nommer, comprendre et jouer avec les métaphores en musique

Le laboratoire PEER de la Herb Alpert School of Music de l’UCLA (États-Unis) et le département de musique de l’Université de Durham (Royaume-Uni) annoncent un symposium interdisciplinaire virtuel gratuit axé sur la compréhension et la dé-métaphorisation de la musique d’un point de vue interdisciplinaire. Inscrivez-vous à ce symposium.


Si la musique et le son sont des phénomènes complexes qui transcendent nos efforts pour les appréhender pleinement, de quelles ressources disposons-nous pour leur donner un sens ?

Rejoignez le laboratoire de recherche en épistémologie expérimentale basé sur la pratique pour un symposium de deux jours organisé par le laboratoire PEER de la Herb Alpert School of Music de l’UCLA et le département de musique de l’Université de Durham 29-30 avril 2022. Cet événement vise à stimuler les conversations sur la façon dont le langage métaphorique façonne notre compréhension non seulement de la musique et du son, mais aussi de l’autre et du monde.

Les conférenciers principaux incluent :

• Jessica Bissett Perea, Dena’ina (études amérindiennes, UC Davis)
• Philip Ewell (solfège, Hunter College, CUNY)
• J. Martin Daughtry (Anthropologie musicale, NYU)
• Katherine Hambridge (musique, Université de Durham)
• Nicholas Harkness (anthropologie, Harvard U)
• Dorinne Kondo (Études américaines et ethnicité et anthropologie, USC)
• Shana L. Redmond (anglais et lit. comp., Columbia U.)
• Dylan Robinson, xwélméxw/Stó:lō/Skwah (Programme d’études supérieures en études culturelles, Université Queen’s)
• Holly Watkins (musicologie, Eastman School of Music)

Consultez le programme complet du colloque :

“Nous sommes fiers d’accueillir ce symposium interdisciplinaire, qui fournira un espace éducatif accueillant pour cet important discours sur notre lexique musical actuel”, a déclaré la doyenne inaugurale Eileen Strempel. « Examiner les mots et les concepts que nous utilisons pour décrire les expériences musicales est un moyen de juxtaposer des expériences conflictuelles et d’entendre d’autres points de vue précieux. Personne ne devrait avoir à « rentrer dans une case » pour que son expérience musicale soit valable.

Musicologues, théoriciens, universitaires autochtones, linguistes, interprètes et dramaturges, les présentateurs réfléchiront sur les métaphores de la musique et exploreront leur fonctionnement. Ce faisant, ils suggèrent comment nous pourrions nous entraîner à reconnaître ces métaphores lorsqu’elles se produisent, à comprendre leurs ramifications et leurs effets dans le monde et à imaginer de nouvelles façons d’articuler les expériences et les relations musicales.

Le but ultime de ce symposium est de modifier l’équilibre des pouvoirs en termes de qui peut nommer des noms, dont les expériences et les pratiques sont reconnues, quelles relations nous sommes capables de capturer et quels types de mondes nous pouvons créer.


Le PEER Lab est un laboratoire de recherche expérimentale de la Herb Alpert School of Music de l’UCLA dédié à la décolonisation des données, des méthodes et de l’analyse par la pratique créative.

Le laboratoire PEER est dirigé par la musicologue et chanteuse de l’UCLA, Nina Eidsheim, dont les recherches portent sur le concept de la musique en tant qu’événement plutôt qu’en tant qu’objet.

Si vous avez d’autres questions, veuillez nous contacter à PEERLab@schoolofmusic.ucla.edu


Contact média :
Brian Runt
(310) 206-4911
brian.runt@schoolofmusic.ucla.edu

Leave a Comment