Les neveux répandent la joie à travers la musique

FRÈRES – Tim et Byron Joseph, qui constituent les deux tiers du groupe de chant populaire The Nephews, ne se souviennent vraiment pas d’une époque où la musique ne faisait pas partie de leur vie.

Les cousins ​​​​ont grandi à côté l’un de l’autre dans le cadre d’une grande famille axée sur la musique. Certains de ses premiers souvenirs sont la fréquentation de l’église du dimanche avec sa famille à l’église des Frères à Onekama, où la musique jouait un grand rôle dans leurs services.

Cela a contribué à susciter chez eux un amour et une appréciation de la musique pour la vie. Le chant était un exutoire créatif qui apportait une grande joie à chacun d’eux.


Tim et Byron Joseph n’ont pas pu s’empêcher de sourire un peu en se rappelant la première de The Nephews lorsqu’ils ont joué ensemble pour le Junior Clio Club à Onekama il y a 62 ans. De nombreuses chansons plus tard, elles divertissent toujours le public avec leur douce harmonie. Ils sont probablement le groupe musical le plus ancien du comté de Manistee.

“Nous avions 10 ans … lorsque nous avons joué ensemble pour la première fois”, a déclaré Tim Joseph. “L’une des dames m’a dit il n’y a pas longtemps que nos voix étaient si aiguës que nous ressemblions à Mickey Mouse. Je me souviens que nous avons chanté une chanson, puis nous nous sommes enfuis en courant.

Outre l’intérêt de la famille pour la musique, Tim Joseph a déclaré que son premier instrument avait contribué à alimenter son enthousiasme pour la musique.

“Je ne me souviens pas exactement quand nous nous sommes intéressés à la musique, mais cela a commencé quand j’ai acheté un ukulélé à mon cousin pour 35 cents”, a-t-il déclaré. “Plus tard, alors que Byron et moi continuions avec ça, nous avons fini par avoir des guitares. ”

Byron Joseph a déclaré qu’il avait passé beaucoup de temps chez Tim dans son enfance et que cela avait contribué à attirer les deux dans la musique du monde et le désir de se produire.

“Ma mère travaillait, donc j’ai passé beaucoup de temps chez elle et nous avons juste grandi ensemble”, a déclaré Byron Joseph. “Je ne sais pas si nous avons déjà envisagé de ne pas faire les choses ensemble.”

Étant cousins ​​​​et étant une famille très unie, le nom The Nephews a naturellement suivi comme nom de groupe avec les parents plus âgés alors qu’ils commençaient à apparaître davantage en public.

Tim Joseph estime que la proximité de membres de sa famille qui appréciaient fortement la musique a également contribué à susciter son intérêt personnel pour celle-ci.

“Il y avait une certaine tradition dans notre famille de connaître beaucoup de chansons et de poèmes, donc nous avions ce bagage”, a-t-il déclaré. “La musique folk était intéressante pour nous parce qu’elle parle de tous les aspects de l’être humain et raconte des histoires.”

Byron Joseph a convenu qu’être attiré par la musique était la même chose pour lui.

“J’avais une affinité naturelle pour la musique car nos deux familles sont musicales et ma mère chantait et jouait du piano”, a-t-il déclaré. « Ma sœur jouait du piano et mon père avait une merveilleuse voix de basse. Nous sommes allés à l’église des Frères et ils adoraient chanter, alors j’ai grandi avec la musique autour de moi.

Ils ont dit que ce genre de choses les attirait vers la musique et qu’ils voulaient les jouer pour les autres.

“Nous avons donc commencé à écouter des chansons sur de vieux disques et des trucs comme ça”, a déclaré Tim Joseph.

Le groupe joue une grande variété de musiques qui plaisent à tous les types de personnes, y compris les chansons folk, old time country, rock and roll, jazz et country-blues.

“C’est un peu de tout, mais surtout de la musique folk”, a déclaré Tim Joseph.

Il y a quelques années, The Nephews est devenu un trio en ajoutant la bassiste et chanteuse Marlene Wood. Tim Joseph joue de la guitare et du banjo à cinq cordes tandis que Byron Joseph joue de la guitare et de l’harmonica.

“Marlene était intéressée à jouer avec nous, mais ces dernières années, à cause du COVID, nous sommes restés à la maison et nous n’avons pas beaucoup joué”, a déclaré Tim Joseph. “J’ai beaucoup de petits-enfants et je fais encore beaucoup de musique avec eux.”

En raison de la pandémie de COVID-19, ils ne font pas autant qu’avant cette période. Les deux ont dit qu’ils adoraient se tenir debout devant une foule et jouer leur musique.

“J’adore partager les histoires dans les chansons et les gens apprécient cela”, a déclaré Tim Joseph. « C’est particulièrement vrai pour le public rural qui apprécie notre style de musique parce qu’il n’est pas très fort. Lors d’une représentation, si même une personne dans le public sourit et apprécie, c’est tout ce qu’il faut.”

Leave a Comment