Les Malayalees acceptent toujours le bon cinéma : Entretien avec Yash | nouvelles de divertissement

Tout le monde attend avec impatience de voir la conclusion d’une histoire gravée dans l’or et trempée de sang. La superstar de Kannada, Yash, est déjà connue au Kerala après le succès de KGF1. En effet, le trailer de KGF 2 (sortie le 14 avril) cartonne déjà ! Et ils rééditent KGF 1 dans certains cinémas. C’est la troisième fois que KGF 1 revient dans les salles au cours des trois dernières années. Aussi une première au cinéma Kannada. Manorama en ligne a eu une brève conversation avec Yash.

Après KGF 1, tu es maintenant un favori parmi les Malayales…

Cela montre que si un film est bon et si l’acteur est talentueux, les Malayalees l’accepteront toujours quelle que soit la langue. J’ai beaucoup d’amis Malayalee et à travers eux je ressens l’amour du Kerala.

Après l’énorme succès de KGF1, les attentes sont exorbitantes. Cela vous met-il sous pression ?

De tels triomphes donnent aux acteurs beaucoup de confiance en eux. Et cela affectera également notre processus de sélection. Je suis actuellement en pourparlers sur un autre projet. J’ai vraiment adoré l’histoire et j’espère rencontrer des projets et des histoires aussi fascinants à l’avenir. Nos producteurs ont reçu de nombreux messages des médias sociaux et des appels téléphoniques les exhortant à ramener KGF1 dans les salles avant la sortie de la partie 2. Nous avons donc décidé de le ramener au cinéma malgré le fait qu’il soit diffusé sur Amazon Prime.

Le directeur Neel a mentionné que vous avez écrit une partie du dialogue pour KGF 2…

Ce n’est pas comme ça. C’est comme ça qu’il en est venu à me donner du crédit. J’ai été impliqué dans la discussion du film dès le début. Nous avons échangé de nombreuses idées. Nous avons écrit et improvisé beaucoup de dialogues. Donc, dans le script final, ils ont ajouté au hasard des dialogues que j’ai suggérés.


Prithviraj Productions apporte KGF 2 au Kerala. Et doubler le film en malayalam demande aussi beaucoup de travail !

Je pense que nous arrivons lentement à un point où nous commençons à parler de films indiens et d’acteurs indiens au lieu de catégoriser nos films comme sud indien et Bollywood. Lorsqu’un acteur tente quelque chose de grand dans un film, il est important que le film transcende les barrières linguistiques et atteigne un public pan-indien. Et c’est formidable qu’il y ait des tentatives pour rendre un tel croisement possible. Je remercie Prithviraj et Sankar Ramakrishnan pour leurs efforts. Je vois de nombreuses similitudes entre le cinéma kannada et malayalam et leurs cultures. J’espère donc d’autres collaborations de ce genre à l’avenir.


Sanjay Dutt joue l’antagoniste Adheera

Neel savait que le héros Rocky Bhai devait avoir un adversaire puissant. A travers le héros Rocky Bhai, le réalisateur tente de créer un monstre. Alors bien sûr, le méchant doit être tout aussi puissant.

Le personnage d’Adheera a tellement de couches. Et il ne pouvait pas y avoir de meilleur acteur que Sanjay Dutt pour incarner un personnage aussi complexe qu’Adheera.


Peut-on s’attendre à de l’excitation à la fin pour KGF2 ?

Veuillez attendre le 14. Nous ne révélerons rien maintenant.

Leave a Comment