L’école d’architecture et de planification ouvre les portes à la communauté pour célébrer son 50e anniversaire – UB Now: Nouvelles et points de vue pour les professeurs et le personnel de l’UB

Actualités du campus

Lever du soleil derrière Hayes Hall au début d'un matin de printemps.  .

Hayes Hall, siège de l’École d’architecture et d’urbanisme. Photo: Douglas Levere

Par RACHEL TEAMAN

Robert G. Shibley, doyen de l'école d'architecture et d'urbanisme de l'UB.

Les membres de l’Université et de la communauté environnante sont invités à assister à une série d’événements publics et d’expositions pour marquer le 50e anniversaire de l’École d’architecture et d’urbanisme les 5 et 6 avril.

Le programme célébrant le 50+ anniversaire, reporté de plus de deux ans en raison de la pandémie, ouvre grand les portes de l’école à la communauté et met en valeur le travail des professeurs, des étudiants et des anciens élèves dans son intégralité – sur cinq décennies.

“C’est un rassemblement pas comme les autres, à un moment pas comme les autres”, a déclaré le doyen Robert G. Shibley, professeur émérite d’architecture et d’urbanisme à SUNY. “Après deux ans de séparation, nous sommes ravis d’inviter les membres de la communauté dans nos espaces pour apprendre et créer alors que nous célébrons 50 ans d’inspiration et d’impact dans notre région, dans le monde et dans nos professions.”

Le programme de deux jours comprend une journée portes ouvertes présentant les studios, les magasins et les centres de recherche de l’école, ainsi que des expositions de travaux de professeurs et d’étudiants ; une exposition spéciale du travail de l’école de Buffalo sur 50 ans ; une exposition d’anciens élèves ; et un symposium qui place les jeunes diplômés à l’avant-garde de l’innovation dans les métiers de l’environnement bâti. Les membres du public peuvent en savoir plus sur le programme et RSVP sur le site Web de la célébration.

Fondée en 1969 au milieu de la tourmente de la fin des années 1960, l’École d’architecture et de design environnemental a été conçue comme une expérience radicale dans l’enseignement de l’architecture, reliant la conception et la planification aux contextes sociaux, économiques et culturels. Le programme a également mis l’accent sur l’enseignement et la recherche pratiques et militants qui ont profondément impliqué la ville de Buffalo et les communautés du monde entier.

Aujourd’hui, l’école propose des diplômes professionnels accrédités en architecture et en urbanisme, le seul master de SUNY en développement immobilier et des diplômes spécialisés en logement abordable et en préservation du patrimoine.

Programme intensément interdisciplinaire, l’école est connue pour son entreprise de recherche axée sur la pratique, abordant des domaines tels que la résilience climatique, la planification des systèmes alimentaires, la conception inclusive, la construction durable et l’équité en santé. Son corps professoral se classe régulièrement parmi ses pairs au sein de l’Association des universités américaines pour le financement de la recherche et les récompenses. Pendant ce temps, le travail de l’école à Buffalo a non seulement transformé la ville, mais a catapulté l’école sur la scène mondiale en tant que modèle d’enseignement et de recherche communautaires.

Graphisme pour le 50e anniversaire de l'École d'architecture et d'urbanisme.

Les célébrations commencent par des expositions

Les célébrations commencent le soir du 5 avril lorsque les invités sont invités à l’ouverture de “Une ville et son école”, une installation composée de deux expositions présentées en première internationale illustrant les paysages urbains de Buffalo et le travail de l’école au cours des 50 dernières années. Cet événement aura lieu de 16h00 à 18h00 à la CEPA Gallery, 617 Main St., #201, Buffalo.

La galerie CEPA présente See It Through Buffalo, un court documentaire et un hommage cinématographique aux divers paysages urbains de Buffalo, où les professeurs et les étudiants travaillent main dans la main avec la communauté pour résoudre des problèmes allant de la conception éconergétique au développement économique en passant par la planification des systèmes alimentaires. et des logements abordables. Le film de 15 minutes a été présenté en première à Venise, en Italie, en 2018 pour l’exposition Time Space Existence à la Biennale d’architecture de Venise. Il a été produit par l’école avec le célèbre cinéaste de Buffalo John Paget de First + Main Films.

Le film sera projeté aux côtés d’une exposition mettant en valeur l’implication de l’école avec plus de 2 000 voix communautaires dans la planification du parc Ralph C. Wilson Jr. Centennial, qui sera construit sur les rives du lac Érié à Buffalo. Présenté dans le numéro 2021 de Time Space Existence, Buffalo Constructing Buffalo: From Olmsted to Van Valkenburgh est un récit visuel qui explore le processus de planification civique derrière le parc, la base des plans de la ville qui l’ont éclairé et la recherche sur les meilleures pratiques qui inspiré l’interprète.

L’exposition capture l’impact collectif de centaines d’opérations de planification, de conception et de fabrication dans la ville et la région dirigées par des professeurs, des étudiants et des citoyens de Buffalo au cours du dernier demi-siècle.

En plus de l’ouverture en douceur pour les invités à la célébration des 50+, le public est invité à la réception d’ouverture officielle de “Une ville et son école” le 8 avril de 17h à 20h. “Une ville et son école” se déroule jusqu’au 30 avril dans le cadre de l’exposition Celebrating Erie County de la CEPA Gallery pour marquer le bicentenaire du comté.

Également prévue pour le 5 avril, une réception de bienvenue pour les professeurs, les étudiants, les anciens et les professionnels locaux à Duende à Buffalo’s Silo City (18h-20h, 85 Silo City Row, Buffalo).

Zoom image : graphique du Sydney Gross Alumni Symposium avec une photo de tête des participants.

Le programme du 6 avril commence à 13 h 00 à Hayes Hall sur le campus sud avec le Sydney Gross Alumni Symposium, qui mettra en vedette un panel de juges composé de 11 étudiants diplômés récents qui sont des moteurs pratiques de l’innovation en architecture, en urbanisme et en immobilier développement immobilier.

Après le symposium, les invités se réuniront à la Hayes Hall Atrium Gallery pour une réception et le dévoilement de l’exposition 50+ Alumni, mettant en vedette 50 anciens élèves dans 50 images couvrant plus de 50 ans. Les 50 images sont montées dans deux grilles allant du sol au plafond et peuvent être considérées comme des histoires personnelles de travail créatif. Pris ensemble, ils révèlent une histoire d’influence collective mobilisée par une quête commune pour améliorer les communautés.

L’événement “Open Studio” célèbre la tradition

Le programme se termine par une version élargie d’une célèbre tradition scolaire vieille de plusieurs décennies. “Open Studio” invite la communauté à plus d’une dizaine d’ateliers dans les domaines de l’architecture, de l’urbanisme, de l’aménagement de l’environnement et de la promotion immobilière. Des expositions d’enseignants et de travaux d’élèves seront présentées dans toute l’école. De plus, les centres de recherche de l’école présenteront leurs travaux et guideront les visiteurs dans leurs salles. Andrew Berman, l’architecte de la rénovation du projet, fera une présentation spéciale sur la rénovation en cours de Crosby Hall, le cœur du studio étudiant de l’école.

Shibley, qui est lui-même membre du corps professoral de l’école depuis 40 ans, déclare que la célébration du 50e anniversaire reconnaît ce flux d’expérimentation et d’enseignement et de recherche basés sur le lieu que l’école et ses plus de 6 300 anciens élèves continuent de travailler autour des lecteurs de l’école monde.

“Nous sommes à un moment d’opportunité alors que les professions de l’environnement bâti se mobilisent de nouvelles façons pour relever les défis complexes auxquels les villes sont confrontées aujourd’hui, de la crise climatique à une pénurie critique de logements abordables”, a-t-il déclaré. “Dans un monde qui appelle une fois de plus un changement radical, nous nous appuyons sur notre philosophie fondatrice pour repousser les limites de nos disciplines et créer des lieux plus résilients, justes et dynamiques pour tous.”

Shibley invite les membres de l’université au sens large et de la communauté environnante à se joindre à la conversation. “Nous invitons tous ceux qui s’intéressent à l’avenir des villes à se joindre à nous pour imaginer nos 50 prochaines années et tout ce qui est possible alors que nous travaillons ensemble pour créer un monde meilleur.”

Leave a Comment