Le théâtre et la danse britanniques présentent Materialized: In the Arboretum les 15 et 16 avril

LEXINGTON, Kentucky (13 avril 2022) — Le département de théâtre et de danse de l’Université du Kentucky présente “Materialized: in the Arboretum” le vendredi 15 avril et le samedi 16 avril à 18 h à l’Arboretum, State Botanical Garden of Kentucky.

“Matérialisé : à l’Arboretum” est un concert in situ dans lequel le lieu de l’œuvre est immanent. Il y a huit danses chorégraphiées par des étudiants et un travail de professeur. Parmi les endroits incroyables de l’Arboretum, des danses sont exécutées à Shawnee Hills, dans les jardins horticoles et les expositions, et devant le centre d’accueil. Le public se déplace d’un endroit à l’autre. Les sujets incluent le changement climatique, la mythologie grecque, l’environnement et la gratitude pour la terre et les écosystèmes. Les danseurs sont ravis de partager de nouveaux espaces avec les communautés et de présenter de nouvelles chorégraphies basées sur des lieux.

“Chaque nouvel événement de danse créé par le Département britannique du théâtre et de la danse est un voyage d’innovation passionnant et enrichissant”, a déclaré Susie Thiel, directrice des programmes de danse. “Nous sommes fiers de nous associer à l’Arboretum State Botanical Garden of Kentucky pour produire une performance spécifique au site qui met en valeur les paysages d’arboretum et les écosystèmes indigènes du Kentucky.”

Les étudiants danseurs comprennent:

Sylvanah Regalado, majeure en danse et pré-pharmacie. C’est la troisième fois qu’elle chorégraphie pour le concert annuel Materialized. Leur dernière création Displaced est un effort collaboratif sur les défis de l’adaptation et de l’adaptation à un nouvel environnement. Elle s’inspire des diverses plantes qui ont trouvé leur chemin vers Lexington du monde entier. Le travail tourne autour de ce processus de déplacement d’un endroit à un autre complètement différent, impliquant toutes les émotions qui peuvent survenir dans le processus.

kate walker, une deuxième majeure en danse avec une mineure en arts interdisciplinaires. Son œuvre Layering Time est une exploration du mouvement inspirée de la région de Shawnee Hills au Kentucky. Les belles falaises de grès de l’arboretum inspirent des mouvements qui imitent le roulement, l’empilement et le basculement de matériaux naturels. “Layering Time”, similaire à la formation du grès, développé avec un temps généreux, et la superposition de contenu compressé en une composition unique avec un cycle de vie qui lui est propre.

chanteur de jasmin, un étudiant de première année dans le cours de danse, a créé «Persephone». L’œuvre suit la relation amoureuse de la déesse grecque du printemps, Perséphone, et de sa mère, Déméter, déesse de la moisson. Alors que Perséphone inaugure le printemps, les nymphes des fleurs applaudissent joyeusement en célébrant la renaissance de la terre.

saule rose, une majeure en danse senior. Sa performance “Life In The Rough” porte sur le changement climatique et ses effets sur le Kentucky. Rose a résumé Mère Nature et personnifié le changement climatique. Cela montre la dynamique entre les deux pour travailler ensemble et montre le déséquilibre de pouvoir qu’ils partagent.

Marie Caite Briggs, une majeure en danse, présentera « Veraison ». Cette performance s’inspire du vaste processus de culture, de récolte et de transformation des raisins en vins fins. Sur les trois à cinq années qu’il faut pour cultiver un vignoble aux schémas de croissance variés, la chorégraphie explore ces idées et plus encore à travers la danse et l’improvisation de mouvement.

Kelsey Hutchinson, un major de danse senior, a créé Counterclock, une pièce qui attire l’attention sur la façon dont le temps peut aider ou entraver les progrès d’une personne. Cette pièce plonge dans le monde de la santé mentale et apporte avec elle non seulement les propres sentiments de Kelsey, mais ceux de ses danseurs et tout simplement des sentiments humains, surtout lorsqu’ils vivent dans le monde dans lequel nous vivons.

Madi Moorkopf, un junior, interprétera “Right Where You Should Be”. Cette danse consiste à prendre du recul et à réaliser que vous êtes exactement là où vous devez être en ce moment. En tant que junior, Moorhead dit qu’on lui pose toujours des questions sur son avenir, ce qui peut être stressant quand on y pense, car elle est très claire sur son cheminement après l’obtention de son diplôme. Ce travail est un rappel que vous allez bien et que vous devez vous concentrer sur le présent. Le champ ouvert représente sa jeunesse sans stress. “Right Where You Should Be” se connecte profondément avec elle, et elle espère que tout le monde pourra se reposer de cette performance dont ils ont besoin.

rasoir haley, deuxième année, a chorégraphié “Blossoming” avec ses danseurs sur la chanson “Warm Glow” d’Hippo Campus. Cette œuvre in situ incarne l’esprit d’épanouissement en soi et la définition du sens de l’individualité dans les limites de sa communauté.

Le modérateur de la faculté sera Hali Bahr, Professeur de danse. Elle présente une nouvelle danse “Myself Through You”, créée en collaboration avec neuf élèves. Elle s’inspire de la façon dont les parcs publics façonnent organiquement l’expérience d’un visiteur – les trottoirs changent là où nous marchons physiquement dans l’espace, les allées s’ouvrent sur de grands champs où nous pouvons dépenser de l’argent, les bancs sont des lieux de repos ou de réflexion. “Myself Through You” est une danse obsédante qui attire les spectateurs, un peu comme un chemin serpenterait à travers un visiteur du parc lors d’un jogging matinal.

Voir un programme numérique ici.

Les représentations de Materialized : In the Arboretum auront lieu les 15 et 16 avril à 18h00. Les dates de pluie sont les 21 et 22 avril à 18h00. Les billets sont disponibles au prix de 5 $ auprès de la billetterie du Singletary Center for the Arts, scfatickets.com, 859-257-4929. Une fois les billets achetés, les téléspectateurs recevront les détails de la réunion.

Leave a Comment