Le nouveau cinéma Plaza rouvrira dans une nouvelle salle le 18 février ; 7 offres week-end

Publié le 17 février 2022 à 9 h 32 par West Side Rag

Par Marie Holmes

Cinéphiles, réjouissez-vous ! Après un long voyage, une rupture de conduite d’eau et une pandémie mondiale, le film d’art et d’essai revient triomphalement dans l’Upper West Side lorsque le New Plaza Cinema ouvre ses portes dans son nouvel emplacement sur la 86e rue à tl’église Saint-Paul et Saint-André.

La réouverture est l’aboutissement d’années d’efforts acharnés et de persévérance implacable d’un groupe d’Upper West Siders axés sur la communauté et cinéphiles.

Lorsque Lincoln Plaza Cinemas a fermé ses portes en janvier 2018, il a laissé un vide dans l’accès aux films moins commerciaux du centre-ville. Le robuste Lincoln Plaza, avec ses plafonds qui fuient et ses clients excentriques et capricieux, a été le théâtre de prédilection des Westsiders à l’esprit culturel pendant près de quatre décennies, et sa perte a été profondément ressentie.

Gary Palmucci, conservateur du film et directeur général de New Plaza, qui a été impliqué dans l’effort depuis sa création, rappelle qu’après la fermeture de Lincoln Plaza, l’Upper West Side n’avait que trois de ces théâtres : 66e et Broadway, 84e et Broadway, et le théâtre exploité par le Lincoln Center, dont aucun n’a répondu aux attentes des anciens visiteurs du Lincoln Plaza.

Alors Palmucci et un groupe de cinéphiles partageant les mêmes idées se sont réunis. Ils ont montré des films au Marlene Myerson JCC de juin à août 2018 et au Symphony Space d’août à décembre de la même année. New Plaza a trouvé une maison à plus long terme au théâtre du New York Institute of Technology (NYIT) sur la 62e rue, en face des cinémas Lincoln Plaza abandonnés, qui ont projeté des films environ un week-end sur deux de décembre 2018 à janvier 2020.

“Cette tribu pourrait se rassembler dans ce théâtre de l’autre côté de la rue”, se souvient Palmucci. “Nous avions vraiment l’impression de construire un public là-bas, et nous avions beaucoup de gens reconnaissants dans le quartier.”

Puis, en janvier 2020, une conduite d’eau a éclaté près de Columbus Circle, inondant le théâtre et l’endommageant gravement. New Plaza n’a pas tardé à trouver un espace alternatif au Museum of Arts and Design au sud de NYIT et s’est préparé à y ouvrir avec un nouveau programme, mais avant la première projection, la pandémie est intervenue et la ville a fermé ses portes.

Lorsque les cinémas ont reçu le feu vert pour rouvrir en mars 2021, le New Plaza a recommencé à chercher une nouvelle maison. Ils ont exploré de nombreux lieux : le Landmark 57, l’école de culture éthique, l’hôtel Beacon et une église. Chacun avait ses problèmes, comme des événements déjà prévus dans ces salles et, dans le cas de l’Église, le désir d’approuver le contenu des films projetés.

Église Saint-Paul et Saint-André via Wikipedia.

Finalement, ils ont atteint l’église Saint-Paul et Saint-André, une congrégation méthodiste de la 86e rue ouest entre les avenues Broadway et West End qui est pratiquement vide depuis deux ans grâce à la pandémie.

New Plaza s’est tourné vers Roger Getzoff, un technicien vétéran que Palmucci décrit comme “l’un des derniers gars à pouvoir gérer n’importe quel type de problème dans un théâtre”. Il a construit l’écran et le système de projection et a apporté la technologie sonore pour la nouvelle salle.

Le théâtre est plus petit que celui du NYIT, peut accueillir 72 personnes et peut accueillir deux fauteuils roulants. L’accessibilité est importante pour New Plaza car elle attire de nombreux cinéphiles plus âgés. Il y a un ascenseur et ils ont installé des rampes pour s’assurer que les clients accèdent à leurs sièges en toute sécurité. L’espace présente également de hauts plafonds et une ambiance “old school”.

Palmucci dit qu’ils ont déjà 13 000 abonnés sur leur liste de diffusion, et bien qu’il y ait une grande excitation à propos du week-end d’ouverture, New Plaza a déjà prouvé qu’ils sont “dans le long terme”.

“Nous avons eu beaucoup de réponses enthousiastes de la part des gens”, déclare Palmucci.

Le week-end d’ouverture présente sept films différents, présentés dans ce que Palmucci appelle le “style cinéma”, qu’il décrit comme “beaucoup de variété pour les intérêts et les goûts de différentes personnes”.

ruelle des cauchemars est un remake Disney d’un film de 1947, suivi d’une présentation par l’historien du cinéma Max Alvarez.

Échapperdu Danemark, et Ecrire avec le feu, d’Inde, sont nominés pour un Oscar dans la catégorie Documentaire. Il y aura aussi un classique, le French La piscinequi a eu un long parcours au Film Forum l’été dernier.

pain casséune production américano-israélienne sur la cuisine juive et arabe revient dans le quartier après une avant-première au JCC.

“Nous espérons que les personnes qui nous ont soutenus avec enthousiasme reviendront”, déclare Palmucci, “pour constituer un public régulier pour ce théâtre”.

Pour plus d’informations et horaires, cliquez ici.

Leave a Comment