Le 23e festival musique et cinéma s’installe à Marseille

– Le seul événement en Europe entièrement dédié aux musiques de films et aux jeunes créations se déroulera du 4 au 9 avril dans son nouveau domicile de la ville française

Le 23e festival musique et cinéma s'installe à Marseille

chanson fantôme par Nicolas Peduzzi

Le 23e festival musique et cinéma (et son marché européen des compositions musicales sur film), qui se tenait auparavant à Aubagne, se tiendra pour la première fois à Marseille du 4 au 9 avril. L’événement, présidé par le Délégué général, est entièrement consacré à la musique de film et à la promotion de la jeune création Gaëlle Rodeville réunira plus de 700 professionnels du monde entier (réalisateurs et compositeurs de musiques de films, scénaristes, acteurs, producteurs…). Le festival sera ouvert aujourd’hui, hors compétition, par le lauréat de la Caméra d’Or de Cannes Murine [+see also:
film review
trailer
interview: Antoneta Alamat Kusijanović
interview: Gracija Filipovic
film profile
]
réalisé par la Croatie Adresse Antoneta Kusijanovic (Compositeurs : Evgueni et Sacha Galperine).

(L’article continue plus bas – information commerciale)

Au programme, une compétition internationale avec dix longs métrages. Ceux-ci inclus Claire seule [+see also:
film review
trailer
interview: Nathalie Álvarez Mesén
film profile
]
d’un réalisateur costaricien et suédois Nathalie Alvarez Mesen (Compositeur: Ruben de Gheselle), Nulle part [+see also:
film review
film profile
]
De Belgique Pierre Monsaert (Compositeur : Demusmaker), long métrage allemand toubab par Florian Dietrich (Cousin de Jacob), production belgo-française Cœur sombre de la forêt [+see also:
film review
trailer
interview: Serge Mirzabekiantz
film profile
]
par Serge Mirzabekiantz (Cyril de Haes, Margaret Hermann et Manuel Roland), La Ruche [+see also:
film review
interview: Christophe Hermans
film profile
]
par Christophe Hermans (Fabien Fiorini), film d’animation Mon fou ensoleillé [+see also:
film review
trailer
interview: Michaela Pavlátová
film profile
]
du réalisateur tchèque Michaela Pavlatova (Evgueni et Sacha Galperine), documentaire français chanson fantôme [+see also:
trailer
film profile
]
par Nicolas Peduzzi (Jimmy Whoo), le film aux multiples récompenses ruche [+see also:
film review
trailer
interview: Blerta Basholli
interview: Yllka Gashi
film profile
]
du Kosovo Blerta Basholli (Poids Julien), racines sauvages [+see also:
film review
trailer
film profile
]
de Hongrie Hajni Kis (Oleg Borsos) et Ma chérie Du Canada Phil Connel (Harry Knazan). La section sera évaluée par un jury composé du réalisateur Audrey Estrougo (ses deux dernières oeuvres authenticité [+see also:
trailer
film profile
]
et À la folie sont également présentés), producteur Delphine Schmittcompositeur Delphine Mantoulet et journaliste réalisateur Thierry Joussé.

Les invités d’honneur de l’événement cette année sont l’actrice française Dominique Blancsa compatriote, la musicienne et chanteuse d’origine comorienne Imanyet compositeur britannique Nainita Desaï (notamment responsable de la musique en Pour sama [+see also:
film review
trailer
interview: Waad Al-Kateab, Edward Watts
film profile
]
et en Meurtre américain).

En plus d’un concours de courts métrages, Musique & Cinéma organise également diverses conférences, dont les “Accords en Duo” [“Duos”] Programme qui verra des cinéastes et des compositeurs comme Emmanuelle Bercot et Eric Neveuxet Tony Gatlif et Delphine Mantouletsur les films sur lesquels ils ont travaillé ensemble.

Le line-up intitulé “Eux et ils y retourneront” [“They’ll come this way again”] rendra hommage aux compositeurs ayant travaillé sur des films ayant bénéficié des différents programmes de bourses du festival, dont Stephen Warbeck (L’homme au chapeau), Rémi Boubal (Plus grand que nous [+see also:
trailer
film profile
]
), Les Pénélopes (garçon de l’espace [+see also:
film review
interview: Olivier Pairoux
film profile
]
) et Ronan Maillard (Les héritières).

A noter également une conférence sur l’édition musicale et le doublage, ainsi qu’un focus sur la résidence musicale Emergence avec des images en cours de développement pour L’idéaliste par Martin Drouot (Partition originale de Francesco Néglia), lumière noire par Karim Ben Salah (Adrien Casalis), L’espèce explosive par Sarah Arnold (Émile Sornin et Philippe Deschamps), setter par Stéphane Marchetti (Adrien Casalis) et Montessori par Léa Todorov (Émile Sornin).

La riche programmation du festival sera complétée par une section carte blanche pour le Festival international du court métrage de Vilnius, qui présentera une sélection de courts métrages mettant en lumière de jeunes réalisatrices portugaises (en collaboration avec FEST – Nouveaux Réalisateurs à Espinho, dans le cadre de la France -saison Portugal), une nuit des longs métrages, une master class de Marie Jeanne Sereroet une programmation pour les enfants et les familles.

(L’article continue plus bas – information commerciale)

(Traduit du français)

Leave a Comment