La FSU School of Dance présente la série de concerts “Days of Dance”.

Distribution par Sami Frost
Distribution de “Je suis. Nous sommes” de Sami Frost (Photo de Meagan Helman)

La Florida State University School of Dance reviendra après une interruption de deux ans pour mettre en valeur le talent de ses professeurs et de ses étudiants dans sa série de concerts annuels Days of Dance les 15 et 16 avril et les 22 et 23 avril.

Dirigé par le professeur adjoint Caleb Mitchell, Days of Dance présente un large éventail de genres de danse, avec une chorégraphie mise en place par des membres du corps professoral et des étudiants.

Certaines performances incluent:

  • “Light in Blue on Black” interprété par 18 étudiants du baccalauréat en beaux-arts (BFA) sur des sélections musicales de la compositrice Jane Antonia Cornish
  • “Je suis. Nous sommes” qui explore les relations et les espaces de partage tout en maintenant une identité personnelle au sein d’une communauté
  • “On My Way”, dans lequel les danseurs retrouvent enfin leur identité authentique
  • “Hommage au Tarpon Club”, un hommage au Tarpon Club, l’équipe de natation synchronisée de la FSU, fondée en 1937
  • “marché libre” explorant la lutte pour la quête de l’humanité dans un monde moderne
  • “Children”, une reprise d’une pièce originale qui explore les comportements et les attitudes des jeunes enfants et comment cela peut se manifester dans les qualités de mouvement et de performance

“C’est tellement excitant de reprendre Days of Dance après deux ans”, a déclaré Anjali Austin, présidente de l’école de danse. “Je suis toujours étonné par la variété des chorégraphies des étudiants et j’ai hâte de voir ce que la faculté a à offrir.”

Tim Glenn, chorégraphe, concepteur et professeur de danse contemporaine et de technologie de la danse, créera “Light in Blue on Black” à partir d’une caméra en direct projetée sur deux surfaces dans l’avant-scène. Cette œuvre multimédia de technologies intégrées comprend des accessoires et des costumes conçus et fabriqués par Glenn.

Les étudiants se produisent lors du concert annuel Days of Dance.
Les étudiants se produisent lors du concert annuel Days of Dance. (Photo de Megan Helman)

“Cette production perpétue l’héritage Nikolais de conception théâtrale totale et offre une expérience illusoire qui ne nécessite pas l’utilisation de drogues hallucinogènes”, a déclaré Glenn, faisant référence au regretté danseur et chorégraphe Alwin Nikolais.

Sami Frost, un étudiant chorégraphe senior, présente “Je suis. Nous sommes”.

“J’ai été inspiré pour créer une pièce parce que j’ai passé tellement de temps loin des autres”, a déclaré Frost. “Ce travail commence par une exploration de ce que signifie créer une réflexion personnelle et une incarnation de son corps physique.”

Ilana Goldman, professeure et chorégraphe de la faculté, et Rachel S. Hunter, professeure agrégée et directrice de production présenteront également leur travail.

“Dans On My Way, les danseurs vont essayer différentes identités/façons d’être, essayer de s’adapter/s’adapter, et finalement trouver leur moi authentique”, a déclaré Goldman.

« Tribute to the Tarpon Club » de Hunter est inspiré par « les mouvements et les exigences de la natation synchronisée », a-t-elle déclaré. “Le travail chorégraphique utilise des mouvements de nage synchronisée et des termes comme la godille, les patrons, les portés, le travail sur le pont, etc.”

Situé sur la danse des comédiens de Bedřich Smetana, l’œuvre de quatre minutes joue avec humour, précision, hilarité et “même une vue à vol d’oiseau pour le plaisir du public”, a déclaré Hunter.

Le Tarpon Club a utilisé la piscine du Montgomery Gym pour des performances. Rénové en 2004, il abrite désormais un théâtre de boîte noire et un studio de danse pour la FSU School of Dance.

Le Tarpon Club original s’est dissous en 1994 après être devenu le plus ancien groupe de natation collégial actif en continu du pays et le plus ancien club de campus FSU à 57 ans.

Cameron Kay, étudiante en danse junior, a déclaré que son “marché libre” explore “la complexité des relations entre l’existence dans une société capitaliste au sacrifice de la culture, de la liberté et de l’identité”.

Mariah Preedin, étudiante au BFA, présentera Children, qu’elle a chorégraphié en 2019 au Santa Fe College de Gainesville, en Floride. Kinder est le mot allemand pour “enfants”. Elle s’est inspirée pour la pièce en regardant son jeune frère et ses amis interagir et jouer les uns avec les autres.

Days of Dance se déroule sous la forme de deux programmes complets distincts.

Le programme A sera présenté les 15 et 23 avril à 19h30 et le 16 avril à 14h00. Le programme B aura lieu les 16 et 22 avril à 19h30 et le 23 avril à 14h00. Tous les spectacles ont lieu au Nancy Smith Fichter Dance Theatre à Montgomery Hall sur le campus FSU.

Les billets pour les spectacles de Days of Dance coûtent 15 $ pour les adultes, 12 $ pour les personnes âgées et les étudiants non FSU avec pièce d’identité, 10 $ pour les enfants et 5 $ pour les étudiants FSU avec pièce d’identité. Tous les sièges sont des places debout.

Pour plus d’informations sur les billets, contactez la billetterie des beaux-arts au (850) 644-6500 ou visitez www.tickets.dance.fsu.edu. Les billets peuvent également être achetés directement avant chaque représentation au Montgomery Hall.

La billetterie ferme 15 minutes après le début de chaque représentation. Pour plus d’informations, envoyez un e-mail à ldavis3@fsu.edu ou visitez dance.fsu.edu.

Leave a Comment