La basse saison : « La musique rend heureux » | colonnes de nouvelles

Il me semble que c’est le visage humain qui influence le plus la musique. Je dis cela parce que la semaine dernière, j’ai vu des sourires, des grimaces et des regards rêveurs à profusion lors des concerts annuels Adventures in Music du Terre Haute Symphony Orchestra à l’Auditorium Tilson de l’Indiana State University.







La basse saison :

Mike Lunsford Photo Attention : Leland Cotton, un élève de quatrième année à Terre Town Elementary, accorde une attention particulière aux musiciens de l’Auditorium Tilson mercredi lors du concert annuel Adventures in Music du Terre Haute Symphony Orchestra. Il espère un jour pouvoir jouer d’un instrument sur scène.


Les performances, destinées principalement aux élèves de quatrième année de Wabash Valley mais ouvertes à presque tous ceux qui souhaitent découvrir la symphonie, rappellent les jours passés et Leonard Bernstein de l’Orchestre philharmonique de New York, une télévision floue en noir et blanc et le merveilleux ” Concerts de jeunes”.

Pourtant, le directeur artistique de THSO, David Bowden, a ajouté quelque chose que même le grand Bernstein ne pouvait égaler il y a une vie : une joie presque irrépressible de faire de la musique, d’écouter de la musique et d’encourager les autres, en particulier les jeunes, à en faire et à en écouter aussi. “La musique vous rend heureux”, a déclaré Bowden aux enfants, à leurs parents et à leurs enseignants. “C’est quelque chose dont nous avons besoin dans nos vies.”

En deux sessions de près d’une heure, Bowden, maintenant dans sa 25e année à la tête du THSO, a fait bien plus que diriger les musiciens pendant qu’ils jouaient pour les étudiants; il a expliqué chacune des familles instrumentales de l’orchestre, a encouragé l’interaction avec son public en difficulté, a dirigé un chant de trois favoris patriotiques et s’est constamment déplacé sur la scène ; les subtilités du triangle, la gamme du basson, la beauté du violoncelle, tout s’arrête en cours de route.







La basse saison :

Mike Lunsford photoEnthousiasme : Le directeur artistique de THSO, David Bowden, enseigne depuis le podium du chef d’orchestre lors du concert Adventures in Music de mercredi.


Tilson a été emballé sur le balcon pour la première session, qui a été donnée pour les écoles du comté de Vigo, et à moitié occupé pour un deuxième programme pour d’autres écoles élémentaires de la vallée, y compris les écoles privées et à domicile. Vers la fin des concerts, un simple vote à main levée prouve que l’intérêt pour la musique s’est accru parmi la population locale, y compris les étudiants, aussi fascinés par le glockenspiel, le tambourin et les timbales que par le cor, le trombone et la clarinette.

Les bien nommés Lyric et Lark White, âgés de 11 et 9 ans, étaient à la deuxième séance avec leurs parents Ryan et Autumn. Écoles à la maison qui jouent déjà du piano (Lyric joue également du violon et Lark joue du banjo), les filles se sont assises dans une attention ravie alors que Bowden valsait, applaudissait et cajolait à travers des parties alléchantes de l’ouverture de Star Wars de John Williams. Musique de film, “Barber of Seville” de Rossini, “Fanfare for the Common Man” de Copland, “Waltz of the Flowers” de Tchaïkovski dans Casse-Noisette, “Russian Sailors’ Dance” de Gliere et bien d’autres.

Les Blancs, comme tant d’autres là-bas, ont établi le lien créatif entre l’ouïe, la vue et la pensée. “J’ai préféré Eine Kleine Nachtmusik de Mozart parce que c’était une chanson que je connaissais déjà et parce que j’aime le violon”, a déclaré Lyric. Sa sœur cadette a ajouté: “J’ai aimé voir le piccolo quand elle le tenait parce qu’elle était petite et j’aimais son ton aigu.”







La basse saison :

Mike Lunsford photoTrio pour harpe : Lyric (à gauche) et Lark White, âgés de 11 et 9 ans, profitent d’une leçon pratique de Harriet Moore, harpiste principale de l’Orchestre symphonique de Terre Haute, juste après le concert Adventures in Music de mercredi.


Cependant, les deux filles ont apprécié, peut-être surtout, rencontrer Harriet Moore, la harpiste de THSO, alors que le concert touchait à sa fin. Une fois la salle dégagée, Moore a gracieusement montré aux sœurs son bel instrument, qui a été très bien accueilli par le public lors des deux sessions.

Mandy Hazelwood, enseignante à l’école primaire de Terre Town en 13e année, a également trouvé ses élèves captivés par le spectacle. “J’ai pu assister à Journey to the Symphony Orchestra pendant plusieurs années et j’ai apprécié leur performance à chaque fois. C’est quelque chose de nouveau à vivre pour mes élèves et j’adore voir les regards sur leurs visages lors des premières notes de Star Wars. Le voyage offre aux étudiants l’occasion de voir et d’entendre tous les instruments joués dans l’orchestre. Certains ont dit qu’ils aimaient la façon dont chaque musicien jouait sa propre chanson courte lors de l’introduction de son instrument. “Jaws” et “Harry Potter” étaient les deux favoris de chaque musicien.”

Leland Cotton, l’un des étudiants de Hazelwood, a également été impressionné par la harpe de Moore. “C’était plutôt cool et j’ai vraiment aimé la chanson thème de ‘Star Wars’. J’espère qu’un jour je pourrai jouer là-haut et jouer du violon. J’ai aimé le son de celui-ci. La caisse claire était rapide et m’a inspiré », a-t-il déclaré.

Une autre étudiante de Hazelwood, Avery, a apprécié le concert parce que “… les notes sont hautes et basses et c’est fort puis doux”, tandis que Brylin a ajouté qu’elle aimait la façon dont toute la comédie musicale “… faisait fondre les familles”. Oscar a déclaré : « Mon instrument préféré était le violon et ma chanson préférée était Eine Kleine Nachtmusik de Mozart. C’était amusant et génial.” Aubri a ajouté : “Le concert était incroyable. Mon instrument préféré était le violon. Je veux essayer le violon un jour parce que j’aime le son de celui-ci.

Bowden, qui a été “ravi” d’apprendre que de nombreux lycéens locaux ont choisi “de faire de la musique” au fil des ans à la suite des concerts Adventures, sait que “… apprendre à faire de la musique est transformateur pour un enfant . Faire de la musique enrichit la vie d’un enfant, entraîne le cerveau à apprendre et enseigne une variété de compétences de vie. Chaque enfant devrait avoir la possibilité de faire de la musique. La musique est pour tout le monde.

Et peut-être que cela nous rend surtout heureux.

Vous pouvez contacter l’auteur à hickory913@gmail.com; son site Web est www.mikelunsford.com. Les livres de Mike sont vendus dans plusieurs magasins de la vallée de Wabash et sont disponibles sur Amazon.com.

Leave a Comment