Divertissement : “Spring into Dance” apporte de la danse, des acrobaties aériennes et des percussions en direct au River Campus (4/11/22)

Les danseurs de Spring into Dance se tiennent debout alors que le public applaudit leur performance. La représentation a débuté à 19 h 30 le jeudi 7 avril.

Photo de Gina Williams

Le concert annuel Spring into Dance a débuté avec sa première représentation le 7 avril à 19h30 au Donald C. Bedell Performance Hall sur le campus de Southeast’s River.

Le concert a été dirigé par la professeure adjointe et coordonnatrice de la danse Hilary Peterson. Il a duré environ une heure et demie et comprenait 10 pièces de danse distinctes.

Peterson a déclaré que les auditions pour l’événement avaient eu lieu au début du semestre de printemps en janvier et que les répétitions avaient commencé immédiatement. Les danseurs avaient des répétitions cinq soirs par semaine pour quelques pièces de danse différentes selon leur nombre.

“Nous avons eu deux artistes invités qui sont venus pour des résidences d’une semaine impliquant plusieurs des danseurs [those times were] Un peu ces périodes intenses où ils répétaient de 18 heures à 22 heures », a déclaré Peterson.

Le spectacle de cette année avait une chorégraphe invitée de renommée nationale, Emily Schoen, qui a chorégraphié le cinquième morceau, “Begin Again”.

“C’est en fait une de mes amies qui est revenue de ses études supérieures, et c’est vraiment merveilleux d’avoir des artistes invités qui viennent”, a déclaré Peterson. “Ils apportent simplement une sensibilité différente – de nouvelles informations, de nouveaux matériaux – et c’est toujours une merveilleuse opportunité pour les étudiants”, a déclaré Peterson.

Peterson a déclaré que le spectacle de cette année sera différent des années précédentes. Cette année, le spectacle présentait des œuvres de danse originales de deux chorégraphes invités au lieu d’un seul.

« Les danseurs montrent vraiment un feeling très sûr de leur technique et de leur danse. Beaucoup d’habileté est montrée, mais aussi beaucoup de plaisir. Les pièces sont tout simplement très variées, vous y aimerez certainement quelque chose.”

Les danseurs du spectacle de cette année ont collaboré avec le Southeast Percussion Ensemble pour la première fois depuis des années.

Peterson a déclaré plus tôt dans le semestre que les danseurs et les batteurs s’entraînaient séparément avec l’enregistrement musical. Plus tard, ils se réunissent pour pratiquer sans l’enregistrement de musique et il y a d’abord une période d’adaptation.

“Les musiciens sont plus centrés sur eux-mêmes et gardent le tempo, et les danseurs écoutent et réagissent à la musique”, a déclaré Peterson.

La major de danse senior BFA Ashley Stephan a joué dans le premier morceau du spectacle, “Flood Lines”, qui mettait en vedette sept danseurs et a été chorégraphié par le chorégraphe invité Brandon Coleman.

“Notre pièce parlait beaucoup des différents horizons de la vie et de la façon dont nous quittons tous l’université et allons dans tous ces endroits différents sans perdre ce que nous avions [in college]en grandissant à partir de ce que vous avez fait et en ne perdant pas aussi les personnes que vous aviez dans votre vie [during that time]” dit Stéphane.

“La préparation du spectacle a été un processus vraiment incroyable, et la semaine avant les vacances de printemps, Coleman est devenu chorégraphe invité. Il a utilisé la pièce de danse de six minutes pendant cinq jours de répétitions. On répétait du lundi au vendredi, tous les soirs de 18h à 22h, puis le samedi on avait 8h à 12h [rehearsal]. Alors nous avons appris [“Flood Lines”] dans une semaine », a déclaré Stephan.

Cooper Hill, étudiant en deuxième année en communication de masse, était un spectateur du concert venu voir ses amis se produire. Il a dit qu’il aimait toujours regarder les gens danser.

“Même si SEMO peut avoir des programmes de danse, des programmes de théâtre musical en général, c’est vraiment bon pour la communauté”, a déclaré Hill.

Hill a trouvé la piste aérienne “Integrated Disconnection” intrigante et risquée. Une pièce de danse aérienne implique des soies aériennes sur lesquelles un ou plusieurs interprètes exécutent des acrobaties tout en étant suspendus à des foulards en soie.

“Le fait que les gens puissent réellement faire cela sans avoir de crise d’angoisse me déconcerte. Ce qu’ils ont fait là-bas ce soir était fou”, a déclaré Hill.

“Spring Into Dance” a été joué les 8 et 9 avril à 19h30 et le 10 avril à 14h00 au Donald C. Bedell Performance Hall. Pour en savoir plus sur le programme de danse du SEMO, visitez leur site Web.

Leave a Comment