Des stars du ballet russes et ukrainiennes dansent ensemble à Naples

Une ballerine ukrainienne fuyant la guerre dans leur patrie et une ballerine russe qui a quitté le Ballet du Bolchoï à cause de l’invasion russe ont répété sur une scène à Naples lundi soir pour un spectacle-bénéfice à guichets fermés afin de collecter des fonds pour la Croix rouge collectée

Le Théâtre San Carlo de Naples a annoncé l’événement “Rise with Ukraine – Ballet for Peace”.

Malgré cette description, la perspective de danseurs russes dansant avec des Ukrainiens sur la même scène aurait provoqué la colère du consul ukrainien à Naples. Le quotidien italien La Repubblica a cité le consul exhortant les autres Ukrainiens de la ville du sud de l’Italie à éviter le spectacle.

L’une des vedettes de l’événement est la première ballerine Olga Smirnova, qui a quitté le Bolchoï le mois dernier et danse maintenant avec le Ballet national néerlandais. Une autre tête d’affiche est Anastasia Gurskaya, une des meilleures ballerines de l’Opéra de Kiev qui a fui les combats en Ukraine.

“Je pense qu’il est important dans cette situation, en ce moment, d’être sur scène ensemble. Faire de petites choses, les plus petites choses que nous puissions faire pour l’Ukraine », a déclaré Smirnova aux journalistes dans le théâtre avant la répétition générale. “C’est l’objectif principal pour nous tous. C’est pourquoi nous sommes ici, c’est pourquoi nous dansons ce soir.”

Sa collègue danseuse étoile Gurskaya a déclaré que sa performance était un moyen d’aider l’Ukraine.

“Ma vie est à l’envers maintenant. Et je ne suis jamais allé dans cette ville d’Italie, et je n’ai jamais dansé avec des stars comme je le fais aujourd’hui, avec des stars mondiales du ballet, et j’en suis tellement excité. Et je ne sais pas pourquoi ça m’est arrivé”, a déclaré la danseuse ukrainienne à l’Associated Press. “Je suis vraiment heureuse d’être ici et de pouvoir aider et soutenir mon pays avec ma danse aujourd’hui.”

Le directeur artistique du théâtre, Alessio Carbone, a salué la participation de Smirnova.

“Olga est une image très puissante pour nous car elle a évidemment été la première danseuse à s’opposer publiquement au régime (de Poutine). Donc l’avoir avec nous ce soir est une inspiration de courage”, a déclaré Carbone.

Personne n’a répondu lundi aux appels téléphoniques du consulat ukrainien à Naples. Les appels au service de presse du maire sont restés sans réponse.

Une dizaine de manifestants, certains brandissant des drapeaux ukrainiens, ont manifesté devant le théâtre avant la manifestation pour manifester leur mécontentement face à la participation de danseurs russes.

Avant la répétition, l’un des danseurs ukrainiens a parlé d’une petite ville près de Kiev, où les horribles découvertes de cadavres de civils ont été faites.

Selon le procureur général d’Ukraine, les corps de 410 civils ont été retirés des villes de la région de Kiev récemment reprises par les forces russes. Des journalistes d’Associated Press ont vu les corps d’au moins 21 personnes à Bucha, au nord-ouest de la capitale.

Stanislav Olshanskyi, qui danse à l’Opéra de Kiev depuis 2018, dit vivre à Bucha depuis cinq ans.

“C’est ma ville. Je connais cette ville, j’ai parcouru les rues”, a-t-il déclaré à l’AP. “Ces photos… c’est affreux. Je ne peux pas y penser, c’est comme si c’était hors de ce monde, ça ne peut pas être réel. Mais je sais que c’est vrai et nous ne le pardonnerons jamais.”

———

Frances D’Emilio a rapporté de Rome.

———

Suivez toutes les histoires d’AP sur l’invasion russe de l’Ukraine sur https://apnews.com/hub/russia-ukraine.

Leave a Comment