Des manifestants défilent et dansent pour protester contre la mort de Lyoya

GRAND RAPIDS, Mich. (WOOD) – Des membres de la communauté de Grand Rapids et d’autres sont descendus dans les rues du centre-ville de Grand Rapids samedi pour demander justice pour le meurtre de Patrick Lyoya.

C’était le cinquième jour consécutif que des manifestants défilaient dans le centre-ville.

Les manifestants se sont rassemblés vers 17 heures, tenant des pancartes indiquant «Justice pour Patrick Lyoya» et «Pas de justice pas de paix».

« Nous continuerons à nous battre pour cela parce que nous vivons ici. Ce n’est plus seulement une chose à Minneapolis ou Louisville, Kentucky, maintenant c’est une chose à Grand Rapids. Nous les prévenons depuis des années”, a déclaré l’un des organisateurs à News 8 avant le début de la manifestation.

Après s’être rassemblés au Rosa Parks Circle, plus de 500 personnes ont commencé à défiler dans les rues du centre-ville.

En raison d’un concert, la police a fermé plusieurs carrefours autour de la Van Andel Arena. Alors que les manifestants s’approchaient de la police, ils ont commencé à scander : « Je ne vois pas d’émeutes ici, alors pourquoi portez-vous des tenues anti-émeute ?

Des officiers du Wyoming, des officiers de Grand Rapids et des officiers de la police de l’État du Michigan étaient là. La foule est entrée plusieurs fois en contact avec les chaînes de la police.

Vers 20 heures, certains organisateurs de la manifestation ont tenté de faire partir les manifestants et la foule s’est scindée en plusieurs groupes. Le plus grand groupe a continué à marcher vers le centre-ville avant de rencontrer à nouveau la police sur l’avenue Ottawa et la rue Michigan.

Vers 22h00, la foule beaucoup plus petite est revenue à Rosa Parks Circle. Les manifestants ont joué de la musique et dansé.

“La raison pour laquelle nous dansons, c’est parce que Patrick adorait danser”, a déclaré un leader de la manifestation.

La foule s’est dispersée peu après 23h

Le jeune homme de 26 ans a été abattu par un officier du département de police de Grand Rapids sur Nelson Avenue, au nord de Griggs Street, dans le sud-est de la ville, le matin du 4 avril. L’agent a arrêté Lyoya vers 8 h 11 après avoir remarqué que la plaque d’immatriculation de la voiture qu’il conduisait ne correspondait pas au véhicule. GRPD n’a pas dit pourquoi l’officier portait la plaque.

Dans lequel Les vidéos diffusées mercredi De GRPD, nous pouvons voir qu’il y a eu une bagarre où Lyoya a saisi le taser de l’officier. L’officier qui était sur Lyoya quand les deux se sont battus lui a finalement tiré une balle dans la tête, le tuant.

Le nom de l’officier n’a pas été divulgué.

La police de l’État du Michigan gère le volet juridique de l’enquête sur la fusillade. Une fois l’enquête terminée, l’affaire sera renvoyée au procureur du comté de Kent, qui déterminera si elle était justifiée ou si des accusations sont justifiées.

— Byron Tollefson et Rachel Van Gilder de News 8 ont contribué à ce reportage.

Leave a Comment