Dansez toute la nuit à SPECTRUM Soiree – The Rider News

Par Kaitlyn McCormick

Derrière les portes arc-en-ciel de la salle Cavalla du Bart Luedeke Center, les étudiants ont dansé, chanté et apprécié la compagnie des autres lors de la soirée SPECTRUM du 31 mars, une danse pour les étudiants LGBTQ et leurs alliés organisée par Riders SPECTRUM Pride Alliance.

L’invitation exigeait que les étudiants s’habillent de manière aussi décontractée ou élégante qu’ils le souhaitaient, et les participants devaient porter une grande variété de tenues allant des robes et blazers aux jeans et t-shirts.

Le major en psychologie Metis Hamilton, président de SPECTRUM, a déclaré que l’idée d’organiser une danse principalement pour les personnes LGBTQ est une idée que le club promeut depuis 2019, mais la pandémie a rendu la réalisation difficile.

Klaudine Bessasparis, étudiante en première année d’études anglaises (à gauche), avec son amie Sydney Berstein, étudiante en deuxième année de psychologie (à droite). Photo gracieuseté de Kaitlyn McCormick.

« Les diplômes en général ne sont que des institutions très hétéronormatives. Certaines écoles ont des règles selon lesquelles vous ne pouvez pas vous présenter avec un partenaire queer”, a déclaré Hamilton, avant de mentionner également que les élèves de Rider, comme de nombreux élèves de première et de deuxième année à travers le pays, n’ont pas eu de bal typique, le cas échéant. “Je voulais juste donner aux étudiants de première et de deuxième année parce que je savais que ce serait la majeure partie de ceux qui viendraient … une pause.”

Christy Akinsanmi, major technique senior en théâtre, vice-présidente de SPECTRUM, a déclaré: “Nous n’avons jamais vraiment eu de bal queer sur le campus, et je tiens à le dire, surtout compte tenu de la pandémie et du nombre de personnes qui ont perdu cette expérience. C’est quelque chose qui pourrait vraiment combler un besoin dans notre communauté.

Les membres de SPECTRUM dégustent de la nourriture et des boissons lors de la première soirée annuelle de SPECTRUM. Photo gracieuseté de Kaitlyn McCormick.

Une quarantaine d’étudiants étaient présents tout au long de la nuit et ont trouvé une communauté dans l’espace orné d’arc-en-ciel. Les participants ont apprécié les plateaux de hoagie et les pizzas de la Varsity Pizza de Lawrenceville, ainsi qu’une pléthore de desserts. Chris Brandt, un diplômé de Rider qui a étudié la théorie musicale et la composition principalement sur le campus de Westminster, a joué le DJ avec sa femme et a fait bouger la foule entre des tubes queer, dont “I wanna be your girlfriend” de Girl in Red, “Born This Way” de Lady Gaga et “I Kissed a Girl” de Katy Perry ainsi que des succès de fête comme “Cha Cha Slide” de DJ Casper et “Wobble” de VIC.

La soirée a également été un succès aux yeux des étudiants. Keyonna Murray, major junior en relations publiques, a fait l’éloge de l’événement pour avoir fourni un espace de réseautage aux étudiants LGBTQ.

“J’adore rencontrer d’autres personnes LGBTQ. Je pense qu’il est vraiment difficile de trouver des endroits sûrs là-bas, en particulier là où les gens se connectent à travers l’aspect de notre identité”, a déclaré Murray. “Parfois, je veux juste pouvoir me connecter avec des gens en fonction de ma sexualité et je pense donc que c’est vraiment génial d’avoir ce genre d’événements parce que cela vous donne l’opportunité de le faire.”

Noémie Callanquin, étudiante en première année de commerce (à gauche), joue avec les ballons lumineux avec son amie Jaina Daclan, étudiante en deuxième année en communication (à droite). Photo gracieuseté de Kaitlyn McCormick.

La danse était également ouverte à l’ensemble de la communauté des cyclistes et aux amis des membres de SPECTRUM. Victoria Witerska, étudiante en psychologie, a déclaré que ses amis de SPECTRUM étaient enthousiasmés par l’événement et l’ont encouragée à se joindre à eux.

“Honnêtement, c’était super, super incroyable”, a déclaré Witerska à propos de la soirée. « Cela a dépassé toutes mes attentes et mes attentes étaient déjà élevées. La nourriture était incroyable, la musique était incroyable, donc je suis content d’être ici.

Alors que les fenêtres de la salle Cavalla s’assombrissaient avec le coucher du soleil, les fêtards ont continué à rire, chanter et danser dans la nuit, illuminés par les lumières clignotantes de la cabine de DJ et les ballons qui brillent dans le noir.

Tristan Leach est rédacteur en chef de The Rider News et trésorier de SPECTRUM. Leach n’a pas été impliqué dans l’écriture ou l’édition de cet article.

Leave a Comment