8e Trienniale de la Photographie Hamburg 2022 : Currency

Abordant le thème de la devise [currency] sous différents angles, la 8e Triennale de la photographie de Hambourg s’ouvre le 20 mai 2022 avec douze expositions présentant plus de 75 artistes. Des albums de photos de l’époque coloniale évalués aux rêveries poétiques, en passant par le documentaire social et les approches conceptuelles de la photographie, les expositions explorent les innombrables façons dont les photographies sont produites, diffusées et interprétées.

Au Hall for Contemporary Art Deichtorhallen Hamburg, Currency : Photography Beyond Capture explore les approches conceptuelles de la photographie à l’ »ère rétinienne » de l’immédiateté visuelle et de la saturation des médias. Les œuvres de 29 artistes internationaux s’entremêleront en tant que modes expérimentaux de représentation, de documentaire et d’évocation multisensorielle. Avec des œuvres d’artistes tels que Akinbode Akinbiyi, Ziad Antar, Alfredo Jaar, Clifford Prince King, Otobong Nkanga et Cecilia Reynoso.

Le transfert et la circulation du sens dans la photographie constituent également le sujet de Give and Take.  Images upon images à la Kunsthalle de Hambourg. L’exposition explore la manière dont les images se déplacent à travers les frontières géographiques, culturelles et sociales et perdent ainsi leur intention initiale. Elle présente des œuvres d’artistes tels que Viktoria Binschtok, Sara Cwynar, Louise Lawler, Max Pinckers, Walid Raad et Volker Renner.

Deux expositions sont consacrées au photographe Herbert List. The Magic Eye au Bucerius Kunst Forum présente la première exposition internationale de son œuvre, tandis que le Museum für Kunst und Gewerbe Hamburg expose le projet inédit de livre de photos de List datant des années 1930 et 1940, Präuschers Panoptikum. A Photo Book by Herbert List, ainsi que d’autres photographies représentant son langage visuel qui défie les stéréotypes de genre.

Le Kunstverein de Hambourg accueillera une exposition personnelle de l’artiste et photographe LaToya Ruby Frazier, à savoir Flint is Family, Act III. Ce dernier volet documente la crise de l’eau que connaît actuellement la ville de Flint, dans le Michigan. Dans la continuité d’un travail critique autour des ressources naturelle, le Kunsthaus Hamburg présente Seeing the Wood for the Trees du duo de designers italiens Formafantasma — une série d’essais visuels tirés de leur vaste projet Cambio qui étudie le développement et la réglementation de l’industrie mondiale du bois.

Archive of Experiences au Museum am Rothenbaum – World Cultures and Arts réexamine sa collection photographique sous l’angle de la «devise » dans le commerce mondial, invitant l’artiste Kelvin Haizel à fouiller dans un album de photographies de 1868 sur la ville de Singapour, légué par une famille de marchands de Hambourg. La Stiftung Historische Museen Hamburg présente trois expositions et trois percées historiques : Macht. Mittel. Geld. au Museum für Hamburgische Geschichte aborde la « devise » au sens propre en questionnnant l’important inventaire fiduciaire du musée. Strike ! au Museum der Arbeit présente une histoire photographique des principales luttes syndicales des années 1960 à nos jours. Ciphers of a City : Photographs by Hans Meyer-Veden au Jenisch Haus présente une vision errante urbaine du photographe ainsi que trois interventions artistiques contemporaines dans l’esthétique monochrome de Meyer-Veden.

Deux autres expositions sont organisées par les Deichtorhallen de Hambourg. La collection Falckenberg présente une rétrospective de la photographe de mode et de fashion hambourgeoise Charlotte March.  Dans une exposition en deux parties à la House of Photography PHOXXI, Christoph Irrgang documente la transition que connîat la collection F.C. Grundlach, tandis que les rédacteurs de Photonews, Anna Gripp et Denis Brudna, explorent Paris Photo comme la « bourse » de la photographie.

 

Plus d’informations sur les expositions du parcours de la Triennale

La liste complète des artistes participants est consultable ici.

 

Sur la Triennale de la photographie de Hambourg

Initiée par F. C. Gundlach, la Triennale de la photographie de Hambourg a lieu tous les trois ans depuis 1999, fédérant les principaux musées, espaces d’art, institutions culturelles, galeries et fondations de Hambourg. Depuis 2014, l’organisation de la Triennale est dirigée par la Deichtorhallen Hamburg GmbH.Le directeur artistique de la 8e Triennale de la photographie Hambourg 2022 est Koyo Kouoh, qui a désigné une équipe curatoriale internationale composée de Rasha Salti, Gabriella Beckhurst Feijoo et Oluremi C. Onabanjo. La 8e édition est financée par la Freie und Hansestadt Hamburg, Behörde für Kultur und Medien, avec le soutien supplémentaire de BMW Niederlassung Hamburg, Otto Group, White Wall et Zeit-Stiftung (Ebelin et Gerd Bucerius).

 

8th Triennial of Photography Hamburg 2022: Currency 

12 expositions dans Hamburg

Du 20 mai au 18 septembre 2022
Weekend d’ouverture : May 20-22, 2022 

Festival Triennial Expanded: June 2-6, 2022
 www.phototriennale.de

Leave a Comment